Récital lyrique

 

Hier soir, l'Eglise St Jean-Baptiste de Coutras s'est remplie:

180 personnes sont venues assister au Concert lyrique que la mezzo-soprano Caroline Gy a donné, accompagnée au piano par Patrick Hilliard.

L'ouverture du concert s'est faite par la prestation du Choeur de L'Isle, dirigé par Céline Furrer.

 

Puis Caroline Gy a débuté son programme par quelques extraits de célèbres oeuvres de musique sacrée: extraits du Messie de Haendel, des Vêpres solennelles de Mozart, du Gloria de Vivaldi ainsi que le magnifique Ave Maria de Mascagni, et l'émouvant Repentir de Gounod.

 

La suite du programme comprenait des airs d'opéra de Mozart, Bellini, Donizetti, Sain-Saëns et Bizet, que Caroline Gy a interprété avec brio et sensibilité.

A la demande du public, l'artiste a interprété la facétieuse mélodie de Berlioz « L'île inconnue » extraite des Nuits d'Eté.

     Mercredi  25 octobre 2017 sur la scène de l'Athénée ....

          

                     l'Amour se chantait en français !

 

Caroline Gy, accompagnée au piano par Stéphane Trébuchet, a fait découvrir au public averti des Amis du Grand Théâtre le récital intitulé " L'Amour se chante en français".

 

L'histoire, développée par le "récitant"-comédien Philippe Souque, était ponctuée par les airs du répertoire en parfaite adéquation avec les rebondissements d'une histoire d'amour : de la joie aux larmes, en visitant l'impatience, le désespoir et l'exaltation, ce sont des airs de Berlioz, Bizet, Fauré, Massenet, Duparc, Offenbach... que la mezzo a choisi d'interpréter au cours de cette histoire.

                                                                Le public , découvrant ce nouveau concert,  a été conquis !

 

 

  Récital d'Opéra à Bagnères de LUCHON

 

Le 17 septembre 2017, les murs de la splendide Eglise de Luchon ont accueilli   Caroline GY et Patrick Hilliard pour un récital d'Opéra de grande qualité:

 

Le programme était composé d' extraits d' opéras de Bellini ( Adelson e Salvini), Donizetti ( La Favorita), Purcell (Didon et Enée), Mozart (La Clémence de Titus), Samson et Dalila (Saint-Saëns), Verdi (Le Trouvère), Bizet (Carmen).

Des mélodies de Donizetti  et Massenet  ont ponctué de leur délicatesse ce programme de haute volée.

Et c'est la charmante  "Ile inconnue" (Nuits d'Eté de Berlioz) qui a clôturé le concert. 

        Récital Baroque à Marmande

 

Le 4 août 2017 à la Chapelle St Benoît de Marmande, c'est un tout nouveau programme baroque que Caroline Gy a offert à son auditoire, accompagnée au piano par Patrick Hilliard.

Haendel et Vivaldi ont été particulièrement mis à l'honneur:

le programme débutait par le célèbre Stabat Mater de Vivaldi, pour voix d'alto. Puis, des extraits de quelques opéras  baroques de ces deux compositeurs ont permis à un public, parfois novice, de se laisser emporter par les émotions puissantes traduites par ces œuvres:  Bajazet  ,   Il Farnace  de A. Vivaldi, 

Ariodante ,   Alcina de G.F. Haendel.

Le récital s'est terminé par le tragique et superbe "Gelido in ogni vena" extrait d'Il Farnace  de Vivaldi.

Le Salon lyrique "Flamboyante Italienne"

a réjoui les mélomanes présents à Cap Sittelle  !

 

Résumé du Critique musical Jean-Philippe Rauzet, présent au concert:

 

L’amour se chante aussi en italien à Cap Sittelle !

 

A Cap Sittelle, au Ferret, on ne s’ennuie pas quand on entend et voit Caroline Gy flamboyante dans des airs choisis de  Rossini, Verdi, Bellini,  Glück, ou Cherubini.

Un scénario tissé et imaginé par la mezzo-soprano autour de la belle italienne ayant rêvé et perdu son amant parti à la guerre dans des contrées lointaines. Une longue épopée qui la conduira au bûcher avant le retour de l’époux tant aimé. Ainsi, l’amour véritable n’est que l’absence de l’autre, son souvenir ou son attente, et quand l’âme brûle de détresse ou s’exalte de folie, le piano romantique de Patrick Hilliard et la voix unique et précise de Caroline Gy vous arrachent des larmes d’extase, réveillent des blessures, dans des passages inoubliables. Un duo complice parfait, ou plutôt un trio réglé de main de maître par P.bono, récitant et liant les scènes dans l’ombre portée des bougies. Un concert chaleureux, intime, inspiré, une Caroline se révélant autant actrice que chanteuse lyrique lorsqu’elle dévoile sa chevelure de diva vouée aux gémonies. Pour ce salon lyrique, la mini-salle était maxi-comble à Cap Sittelle, ce samedi soir d’avril.   

Jean-Philippe Rauzet

             

Festival NUIT PASTEL

 

Le 3 juin 2017, à 22h,  la pluie s'est interrompue à Albi, permettant à Caroline GY d'interpréter un programme ambitieux d'airs d'opéra : de Bellini à Verdi en visitant Mozart, Donizzetti, Saint-Saëns, Bizet ...

Le Cloître du Tribunal de Grande Instance  a fourni un écrin de toute beauté à la  mezzo-soprano, en grande forme vocale, accompagnée au piano par Patrick Hilliard.

Le sublime "Mon coeur s'ouvre à ta voix...." extrait de Samson et Dalila (C. Saint-Saëns) a conclu le récital par un moment d'intense émotion.

                                  Cathédrale de Bazas le 8 mai 2017

 

Plus de 100 personnes ont assisté au concert  de Caroline Gy, découvrant les belles pages de musique sacrée choisies par cette dernière pour illustrer le mois de Marie.... arias tendres, recueillis, intenses et profonds se sont succédés sous les voûtes de la Cathédrale de Bazas.

Le très beau Stabat Mater de Vivaldi,  sensé clôturer le concert, a été tant applaudi que les artistes ont offert un bis inattendu : après une introduction du thème à l'orgue seul, Caroline Gy a interprété "a capella"  le  Stabat Mater  de  Kodaly... surprenant  le public très ému...

- dimanche 29 janvier 2017 à 'Eglise de Branne

 

Un public de mélomanes....

 

           Le programme proposé par Caroline GY à l' Eglise de Branne  comprenait:

                 Première partie Musique Sacrée :

                     - extrait de l'Oratorio de Noël  ( Bach )

                     - extrait du Messie ( Haendel )

                     - extrait du Gloria ( Vivaldi )

                     - extrait des Vêpres solennelles d'un Confesseur ( Mozart )

                     - Repentir ( Gounod )

 

                Deuxième partie consacrée à la Mélodie française

                     - Le Spectre de la Rose ( Berlioz - Nuits d'Eté)

                     - Après un rêve ( Fauré )

                     - Chanson triste ( Duparc )

                     - Les Adieux de l'Hôtesse arabe ( Bizet )

                     - Les Berceaux ( Fauré )

                     - Nuits d'Espagne ( Massenet )

 

...  qui ont été suivies de 2 rappels  :

                     - L'île inconnue ( Berlioz - Nuits d'Eté)

                      et .... l'inattendue " Gretchen am Spinnrade" (Marguerite au rouet ) de Franz Schubert

                      pour annoncer un futur Récital de Lieder .... à ne manquer sous aucun prétexte !!!